Votations du 19 mai 2019

NON à RFFA

Pour la JSF, ce sera NON à la réforme fiscale et financement de l’AVS (RFFA). Pour la JSF, il n’est pas question de soutenir une réforme qui n’est pas équilibrée. En effet, alors que les entreprises bénéficient à elles seules du volet fiscal, ce sont les contribuables qui devront mettre la main à la poche pour financer le volet AVS. C’est cependant son volet fiscal qui rend cette réforme intolérable. Car à travers les différentes astuces fiscales que permet cette loi, les grandes entreprises pourront déduire des impôts jusqu’à 70 % de leurs bénéfices, qui ont d’ailleurs plus que triplé en l’espace de vingt ans. Yvan Rime, coprésident JSF déplore : « RFFA poursuit une vielle dynamique, celle où les classes basses et moyennes travaillent alors qu’une minorité de 1% s’enrichit sur leur dos ».

OUI à la Loi sur les armes

Ce sera cependant OUI, et à l’unanimité, à la mise en œuvre de la modification de la directive de l’UE sur les armes (loi sur les armes). La JSF estime que cette loi est tout à fait modérée et qu’elle ne change en pratique presque rien à la situation actuelle. En effet, se soumettre à un court contrôle tous les 5 et 10 ans lorsqu’on est membre d’un club de tir et que l’on possède une arme semi-automatique ne paraît pas surréaliste. Au contraire, la JSF se réjouit que cette loi nous permette de mieux lutter contre les dérives liées à la détention d’armes et la criminalité en générale.